Comment bien choisir son école, son enseignant ?

« Avec la multiplication des offres, toutes plus prometteuses les unes par rapport aux autres, cela devient très compliqué de choisir.  Je me mets à la place des novices qui n’ont aucune idée vers qui se tourner.

Voici quelques questions utiles à se poser

  • A-t-il été formé et quel est son niveau ? Quelle est son expérience ?
  • Possède-t-il les connaissances nécessaires afin d’assurer la progression qu’il m’a vendu ?
  • Son programme est-il clair ?
  • Quelle est sa méthodologie ? Comment va-t-il mesurer ma progression ?
  • Respecte-t-il mon objectif et mon rythme d’apprentissage ? Favorise-t-il mon autonomie ?
  • Suit-il un code de déontologie ? A-t-il une tarification transparente ?

Cela fait 18 ans que vous enseignez et formez. Vos cours affichent toujours complets. Comment faites-vous ?

« C’est vrai, je suis probablement une des plus expérimentées sur le marché et effectivement je suis dans l’obligation de refuser du monde régulièrement. Je le fais par intégrité et disponibilité car je suis engagée auprès de mes élèves. Je privilégie la qualité de l’apprentissage.

Fruit de mes 18 ans d’expérience, j’ai élaboré une méthode d’apprentissage pédagogique, ludique et performante. Cette méthode garantie aux élèves une progression naturelle et efficace. Ma méthode est un subtil condensé de savoir-être et savoir-faire qui facilite la pratique.

Notre rôle de formateur est très important. Je pense sincèrement que l’attitude de celui-ci prime sur ses connaissances. Si tout le monde peut apprendre à coudre, il faut être fait pour l’enseignement. Donner envie d’apprendre aux gens, surtout aux adultes, est un art.

L’enseignant doit être humble, patient, avoir l’amour du métier et surtout aimer les gens. Il est là pour partager ses connaissances et aussi pour accompagner l’élève, le féliciter dans ses réussites, l’encourager dans sa progression et le soutenir en cas de doute, de difficulté. »

Quels conseils donnez-vous à celles et ceux qui désirent exercer la profession de couturier, de couturière ?

« Tout d’abord, la couture est un des plus beau métier du monde. C’est un métier qui rend fier, qui vous permet de créer, de marier les matières et les couleurs, c’est un métier vraiment valorisant. Ensuite c’est délicat de donner des conseils, car la plupart du temps ils n’engagent que vous. Néanmoins, je dirais qu’il est bon de se poser certaines questions avant de se lancer dans la couture, comme dans tout autre domaine d’ailleurs.

  • Qu’est-ce qui me plait dans la couture ?
  • Ai-je la motivation nécessaire et cette envie forte d’apprendre constamment ?
  • Suis-je prêt à persévérer lorsque j’échoue ?
  • Suis-je prêt à croire en mes potentiels ?
  • Qu’est-ce que je recherche dans le métier de la couture ? Quel est mon but dans la couture ?
  • Que me procure la couture ?

Ces questions peuvent paraître déroutantes de prime abord. Elles sont très puissantes car elles vous font gagner un temps considérable et précieux. Elles vous font également économiser de l’argent en évitant de dépenser une somme importante sur un coup de tête comme dans une reconversion professionnelle par exemple.

Evitez de faire de la couture, sans passion, sans amour, uniquement par appât du gain, obtenir une reconnaissance, devenir célèbre. Si l’argent et la gloire sont vos uniques motivations, les chances de réussites seront très faibles voir nulles.

Croyez-en mon expérience, cela fait maintenant plus de 18 ans que j’enseigne, je forme que j’aime ce que je fais. C’est cela qui me permet de vivre de ma passion.»

« La vocation, c’est le bonheur d’avoir pour métier sa passion». Stendhal

HEURES D’OUVERTURE

LUNDI MARDI JEUDI et VENDREDI

09:00 ~ 12.00 et 14:00 ~ 17.00

MARDI 

18:00 ~ 21.00

MERCREDI 

09:00 ~ 12.00 et 14:00 ~ 17.00 (cours spécifiques)

SAMEDI 

09:00 ~ 13.00

CONTACT